L’architecture Médiévale

L’architecture médiévale est bien là !

L’architecture médiévale militaire est encore omniprésente au château de Selles sur Cher.

L’architecture médiévale est clairement visible dès la grille franchie ; sur votre gauche, à l’angle sud se dresse encore la tour du Coq vestige du XIIIe siècle. On voit encore bien les mâchicoulis côté est, et les latrines, très visibles, flanc nord-ouest.

Les 9 tours

Cette tour faisait partie d’un ensemble défensif de 9 tours reliées entre elles par un chemin de ronde également appelée courtine, typique de l’architecture médiévale.

D’ailleurs, il reste aujourd’hui, une partie de cette courtine : c’est le passage qui relie les Pavillons Béthune à Sully, et sur lequel se trouve l’horloge à cloches.

Le château médiéval fermait l’ensemble à l’ouest

Le château médiéval, tel qu’on se l’imagine encore, celui des preux chevaliers et des princesses est situé à l’ouest : composé de deux tours monumentales qui encadrent l’entrée, il s’étend sur un axe nord-sud sur environ deux cents mètres.

Originalement, l’entrée ouest était défendue par des fossés noyés, qui existent toujours, ce sont les douves. De plus, un pont-levis, qui a cédé sa place à pont-dormant,  et une herse aujourd’hui disparue – chargée de défendre la lourde porte de bois – et dont les feuillures sont intactes sous le porche, complétaient le savant système de défense, voulu par Robert de Courtenay.

Au-dessus, des mâchicoulis très bien conservés complétaient le dispositif défensif. Les soldats jetaient non pas de l’huile brûlante – une denrée chère – mais des excréments, des ordures, de l’eau bouillante.

Les archères et les meurtrières, parfois bouchées, sont toujours bien visibles. Remarquez leurs disposition sur le pourtour des maçonneries des deux tours. Les traces laissées nous permettent d’en lire clairement l’organisation.

Les assaillants arrivaient donc par l’ouest ; tout l’atteste dans la diversité des moyens de défense mis en œuvre.

Précisons enfin, qu’un aspect invisible mais indispensable de l’architecture médiévale faisait partie de l’arsenal défensif du moyen-âge : l’épaisseur des murs. Deux mètres par endroits !

Pour vous donner une idée plus précise, il faut une journée entière pour percer les murs de part en part.

château de Selles sur Cher