Découvrir le château

1000 ans d’histoire, un château fort impressionnant

Découvrir le château au coeur du village

Adresse à saisir dans votre GPS

17 rue Philippe de Béthune Selles sur Cher

Entre Chambord et Beauval

Découvrez le château au coeur du village

 

Venez découvrir le château au coeur du village, et son histoire à rebondissements !

 

Découvrez le château, et apprenez pourquoi construire un château à Selles sur Cher et précisément là ?

Tout commence au Xe siècle… Une abbaye existe déjà à Celle Saint-Eusice. Il faut dire qu’une abbaye est toujours signe de richesses, car les moines travaillent la terre, élèvent des animaux et ont des activités intellectuelles.

Ayant connaissance de cette abbaye, les Normands y portèrent plusieurs attaques rémunératrices et dévastatrices. Lassés d’être des victimes passives, les moines appelèrent Thibault (vers 910 – entre 975 et 977), comte de Blois pour les défendre. C’est ainsi, qu’ayant rempli sa mission, Thibault décide de s’implanter à Celle Saint-Eusice, taxant au passage le monastère.

Cette conséquence de son aide, n’avait pas été prévue au  » contrat  » : les moines en nourrirent une certaine rancoeur à l’endroit de Thibault, qu’ils affublèrent du sobriquet de tricheur. Ce surnom traversa les âges jusqu’à nous parvenir !

 

La motte castrale

 

Puisque les attaques venaient massivement par la rivière, Thibault, en toute logique, fit surélever le terrain au moyen de l’aménagement d’une motte castrale (un petit dôme) sur laquelle il fit construire un donjon de bois d’où il était aisé de surveiller la circulation fluviale.

C’est donc au moyen-âge, que Thibault de Champagne, comte de Blois, est à l’origine du premier donjon construit sur motte.

Ensuite, vers 1140, Gimon II de Mehun fit bâtir un château fort que Richard Coeur de Lion détruisit en 1194.

Lorque Robert de Courtenay, prince de la maison de France rachète le château en 1212, il n’est plus que ruines. Peu importe, ambitieux et fortuné, il fait bâtir un puissant château médiéval, dont certains vestiges nous sont parvenus : comme la Tour du Coq à la pointe sud de l’édifice.

Jusqu’au 17ème siècle, des familles illustres se succèdent. Charles VII y tiendra plusieurs Etats Généraux. Louis XI y dormira deux nuits.

Plus tard, pendant les guerres de religions, en 1653, Coligny pille le château, laissant derrière lui, un lieu délabré.

 

Du Moyen-Age au XVIIe siècle

 

C’est ainsi que Philippe de Béthune, frère de Sully, ambassadeur d’Henri IV s’installe à Selles en 1604. Il fait construire les deux Pavillons Carrés d’après les dessins de Jacques II Androuet du Cerceau. Il est également à l’origine des « Pavillons Dorés » dotés d’un riche décor.
Et ce sera Anne Marie Louise de Béthune, sœur de la reine de Pologne, épouse de François-Gaston petit-fils de philippe , qui, en 1719 vendra le château à Cardin le Bret.

Notons ici, que Cardin Lebret est président du parlement d’Aix-en-Provence.

Hélas, ses fils dilapidèrent l’héritage paternel, et furent contraints de vendre un château en bien mauvais état. D’ailleurs, les prochains acquéreurs en feront démolir la majeur partie.

Par la suite, en 1810, le marquis de Bartillat procédera à de nombreuses transformations. En 1813 la Bande Noire détruira une partie du château. La famille du Moulinet D’Hardemare entreprendra de gros travaux de restaurations dès 1880.

Puis, abandonné et outragé pendant 10 ans, le château est depuis 2012, la propriété privée d’ardents défenseurs de notre patrimoine qui l’ouvrent au public. Découvrir le château de Selles sur Cher est une manière de le préserver.

Donc, venez découvrir le château, en le visitant, en rejoignant notre équipe de bénévoles, vous participez à sa sauvegarde.

château de Selles sur Cher